Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ENDURANCE38

ENDURANCE38

Nous oeuvrons pour le développement des sports d'endurance, de la course à pied, au triathlon. Nous entrainons des personnes allant de l'athlète confirmé, débutant, à la personne ayant un besoin d'une activité sportive


HEMOGLOBINE ET FREQUENCE CARDIAQUE

Publié par ENDURANCE38 sur 5 Mars 2020, 17:53pm

Catégories : #SPORT ET SANTE, #PHYSIOLOGIE

HEMOGLOBINE ET FREQUENCE CARDIAQUE

HEMOGLOBINE ET FREQUENCE CARDIAQUE 

Vous êtes nombreux, à vous rendre chez le médecin, pour votre visite annuelle ; afin de vous valider votre état de santé, pour une nouvelle année sportive.

Pour moi le passage uniquement chez le médecin, ne suffit pas. Demandez-lui une analyse de sang, dans la foulée, vous comprendrez l’article qui suit. 

LE TAUX D’HEMOGLOBINE ET LA FREQUENCE CARDIAQUE 

Je ne rentrerai pas dans les détails, mais pour faire simple ; nous avons des canaux, qui sont des veines et des artères, de ces canaux coulent le sang. Ce sang coule par le biais d’une pompe qui est le cœur, qui est un muscle, qui se contracte et se relâche  par fréquence ; c’est la fréquence cardiaque. Le sang passe par des cellules des poumons,  l’hémoglobine fixe l’oxygène par le biais des molécule de fer, et, en assure le transport des appareils respiratoires vers les cellules du corps.

Ce que l’on peut penser, que de posséder une quantité souhaitable d’hémoglobine, constitue un paramètre non négligeable dans les sports d’endurance.

 Deux cas dans la performance de l’athlète :

  1. Taux en dessous de la normale : Vous êtes en état de fatigue donc inutile d’aller chercher, dans cette période, une performance, car au bout un risque de blessure, ou, d’une très grosse fatigue.
  2. Faire monter son taux : c’est aussi une mesure imprudente, car vous provoquer un épaississement de votre sang, donc, vous demandez au cœur, un effort pour le transport de l’O2, si vous êtes en séance, vous aurez un ralentissement de la circulation ; donc là encore une risque qui n’est pas des moindres.

Si votre taux est bas, vous devez soit : revoir votre nutrition, et, prendre des aliments à base de fer. Soit par un suivi médicale réajuster votre taux sur une normalité de 13 à 15g pour cent gramme de sang.

Si vous êtes sur une valeur proche, ou, légèrement inférieur à 12g, ne faites pas, de compétition, repos et visite médicale avec analyse de sang.

 

Pour info ; dans la fourchette de 12-13g, ce qui est une zone anormale, c’est une perte de 2 à 5mn sur un chrono de 10km. Un élément à prendre en compte durant votre année sportive et à surveiller

 

Max DUJEAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents