Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ENDURANCE38

ENDURANCE38

Nous oeuvrons pour le développement des sports d'endurance, de la course à pied, au triathlon. Nous entrainons des personnes allant de l'athlète confirmé, débutant, à la personne ayant un besoin d'une activité sportive


PRATIQUE SPORTIVE SUITE A UNE PARALYSIE PARTIELLE

Publié par ENDURANCE38 sur 7 Juin 2017, 21:16pm

Catégories : #SPORT ET SANTE

PRATIQUE SPORTIVE SUITE A UNE PARALYSIE PARTIELLE

L’histoire que je vais vous raconter, est réelle, car j’ai été l’un des acteurs. Sa finalité est le fruit d’un long travail sur la personne.

Mais venons-en au fait ; Jean est touché par un AVC, il a eu comme séquelles le bras droit et la main paralysées, mais aussi des séquelles sur l’expression. A sa sortie de la clinique, il a eu, des séances de kiné à raison de 15 à 20mn trois fois par semaine. Les semaines passaient, et, pas dévolution. A la suite de cela son épouse est venue demander mon aide.

Je suis allé Voir Jean, afin de voir son état, et, de faire un état des lieux du problème. Mais surtout de comprendre le disfonctionnement du côté droit. En fait le Kiné pouvait continuer à faire ses visites, pendant des années, Jean en serait au même point. Car son intervention était focalisée sur la main droite oubliant, le reste.

J’ai fait un bilan de la mécanique de tout le côté droit ; de la tête jusqu’au pied. Je me suis rendu compte que la diction de Jean, n’était plus la même, que sur des questions, certaines étaient sans réponses. Ce qui veut dire qu’en plus de la biomécanique, il fallait que je mette en œuvre une relation, entre la gestuelle, avec le cerveau ; et me dire que dans cette équation, doit avoir comme résultat à chaque séance une réussite.

Cette réussite était = (Ordre + Vision + conscient + reproduction + détente physique + réalisation).

Beaucoup de paramètres à en œuvre. Je suis retourné le voir non pas pour une séance mais pour un test, je lui fais voir une fourchette et, je lui demande de la prendre. Son bras alla doucement en direction de la fourchette, il essaya de la prendre, avec une grosse crispation de son visage. Puis finalement, pour la prendre, il dû s’aider, de sa main gauche. Jean me regarda et je vis dans ses yeux, une très grosse inquiétude. Il pensait que j’allais dire non, ma réponse fut la suivante : «nous allons travailler et, nous réussirons. »

Dans ce cas de pathologie, nous avons un disfonctionnement, entre le cerveau gauche, et le cerveau droit. Il est à penser que le cerveau gauche conscient reçoit l’information, mais que la passerelle avec le reptilien (reproduction), ne remplisse pas son rôle. Si bien, que le droit (détente physique) ne répond pas. De ce fait Jean et en position d’échec.

Pour transformer cette position d’échec, en position positive, donc de réussite ; j’ai dû sortir tout ce qui était en mon pouvoir, et mes connaissances. J’ai travaillé avec : des images, de l’écriture, dans une première période, puis de la dictée, dernièrement, un travail de diction, de la gestuelle : coordination, assouplissement, renforcement musculaire, équilibre, enfin sa vision dans l’espace.

J’ai décidé de faire deux séances par semaine de 90mn, le mardi et le vendredi qui fut pour moi le meilleur compromis, pour permettre une bonne récupération.

A chaque séance un paramètre fut développé plus que les autres, de façon qu’au fil des séances, tous les paramètres de l’équation furent passés. Puis monter en difficulté et, recommencer.

En conclusion : Après des semaines de persévérances, Jean est un homme normal. Il : conduit, utilise son bras droit et sa main sans problème et, il parle normalement. Nous continuons à travailler, avec des temps de séances plus réduit = 60mn. Car nous avons un petit souci de coordination avec l’index, le majeur, et, le pouce. Jean a revu son médecin, il fut surpris du résultat. Ce fut pour moi un des magnifiques cadeaux, de l’année 2017, car ce n’était pas joué d’avance.

Enfin ce que je vous ai écrit c’est l’introduction, de cette réussite entre la pratique physique, la sophrologie, et la psychologie. Sur une personne ayant eu une paralysie partielle du côté droit suite à un AVC

Max DUJEAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents